Un chrono d’envergure internationale pour Jean-Jacques Moros

« J’ai essayé de me faire plaisir… mais sur la fin, ça fait un peu mal ». En 7h15’25, Jean-Jacques Moros (37 ans) a remporté pour sa première participation les 36e 100 km de Millau. Sacré champion de France en 2006 à Belvès, le pensionnaire de l’équipe de France n’était pas venu pour faire de la figuration : « Ici à Millau, il faut savoir gérer sa course, confiait-t-il sur la ligne d’arrivée. Soit un vient pour faire un chrono, soit on vient pour la victoire. Moi je suis venu pour la victoire ». Pourtant, il y a encore quelques mois, personne n’aurait misé un euro sur la victoire de ce mécanicien de la RATP, licencié à l’US Métro Transports.

En effet, victime d’une fracture du péroné en début d’année, il se séparait tout juste de ses béquilles quand il est venu reconnaître le terrain, au mois de mai, en compagnie de Serge Cottereau. « J’ai préparé Millau car je savais très bien que je ne retournerai pas en équipe de France cette saison », avoue-t-il. Un coup de maitre, puisque malgré « un mal au ventre entre le 40e et le 50e km », il a terminé sa course sud-aveyronnaise avec plus de 30 minutes d’avance sur Christophe Martin, deuxième (7h46’44).