Sylvie Boissy contrôlée positive

Depuis plusieurs années, un contrôle antidopage a lieu à l’arrivée des 100 km de Millau. Pour la deuxième année consécutive, un athlète vient d’être contrôlé positif. Il s’agit de Sylvie Boissy, classée première féminine. Ce résultat a été annulé par le service disciplinaire de la FFA.

En effet, le contrôle anti dopage réalisé après cette victoire a révélé la présence de Prednisone Arrow qui est un anti inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes.

En conséquence, la FFA a sanctionné cette spécialiste de l’ultra d’une suspension de 6 mois qui prend effet le 12 mars jusqu’au 11 septembre.

Pour sa défense, Sylvie Boissy a précisé qu’elle avait notifié lors du contrôle qu’elle avait pris en automédication ce produit pour soigner une angine. Ce produit lui avait été prescrit quelques semaines avant pour un problème de santé identique.

Celle-ci a reconnu sa négligence en oubliant de vérifier sur la notice spécifiant bien que ce médicament peut conduire à un contrôle anti dopage positif.