Marathon : Pierre-Yves Le Gall en moins de 3h

Si l’épreuve des 100 km a donné lieu à un beau duel entre Boch et Laget, le marathon qui se court en même temps n’a pas manqué de rebondissements au niveau de la course de tête. Pour preuve la victoire s’est jouée à quelques centaines de mètres de l’arrivée. En effet, c’est sur le Mandarous que Pierre-Yves Le Gall a grillé la politesse à celui qui croyait triompher sur ses terres, l’ancien vététiste, Jérôme Chiotti.

Avant cela plusieurs leaders s’étaient succédé tout au long des 42km. Au passage du semi marathon, c’est le dossard 3009, Alexandre De La Tramblais qui est en tête, il est suivi de Sébastien Peyronnenc à 30’’ puis de Frédéric Boissière tandis que Jérôme Chiotti pointe en quatrième position.

Mais l’ascension après Peyreleau puis celle face à Peyrelade sur le retour vers Millau allaient modifier la physionomie de la tête de course et voir le coureur millavois prendre la tête de la course, tandis que Pierre-Yves Le Gall effectuait lui aussi une belle remontée qui allait le conduire à la victoire.

Un succès pour le coureur de Plouzevede en Bretagne en 2h 55’08’’ qui ratait de peu de battre son record personnel de 2h53’. Moins d’une minute plus tard, Jérôme Chiotti prenait la deuxième place en 2h55’55’’. La troisième place revenait à Sébastien Peyronnenc en 3h00’41’’ tandis que le sociétaire du S.O.M. Athlétisme échouait au pied du podium en 3h01’51’’ comme en 2011.

Chez les féminines, belle victoire de Marlène Vigier qui se classe 10e  au général en 3h18’28’’. La deuxième place revient à Hélène Bocquet en 3h27’15’’ tandis qu’Olga Petragallo complète le podium en 3h43’31’’. La première Aveyronnaise est Joëlle Debaisieux du Team 12 en 4h04’51’’ (76e au général).