Trois prétendants pour une victoire

Avec 1637 concurrents inscrits sur les 100 km et 460 sur le marathon, l’édition 2014 des 100 km de Millau s’annonce à nouveau comme un grand cru.  Elle confirme que l’épreuve millavoise reste de loin la plus importante au niveau national et même européen. Samedi à 10h sur l’avenue Jean-Jaurès ce sera donc un long ruban multicolore qui prendra la direction d’Aguessac et qui au fil des kilomètres va s’étirer sur le ruban de bitume permettant à chacun d’aller à son rythme mais surtout de vivre sa course et relever son défi qui est celui d’aller au bout des 100 Km.

Mais comme chaque année si le spectateur saluera comme il se doit cet exploit individuel, il aura à cœur aussi d’encourager celui qui visera la victoire finale. Et cette fois-ci, ils seront au moins trois à la viser. Habitué de l’épreuve millavoise, Hervé Seitz, second l’année dernière derrière Ludovic Dilmi, est à placer au rang des favoris. Sa connaissance du parcours et son expérience antérieure seront pour lui des atouts pour accéder sur la plus haute marche du podium qu’il n’a jamais atteinte.

Un objectif qui est celui aussi de Jérôme Chiotti. Le Millavois qui a gagné le marathon lors de la dernière édition et s’est classé premier aux 100 km de Belvès cette année a mis la barre haute en visant la victoire en moins de 7 heures à Millau. Il connaît lui aussi le parcours et devrait savoir gérer sa course.

Le troisième vainqueur potentiel découvrira le parcours puisqu’il n’est jamais venu sur Millau, Jean-François Tatard. Présent cette année à Belvès où il souhaitait rivaliser avec Jérôme Chiotti, il a du abandonner.?Il espère prendre sa revanche à Millau. Il avait réalisé 7h46 en 2013 à Belvès, épreuve qui servait de support cette année là aux championnats d’Europe.

Reste que Millau voit souvent l’éclosion d’un nouveau centbornard et celui-ci pourrait venir se mêler à la lutte du  trio des favoris. Chez les féminines, l’inscription tardive de l’italienne Francesca Canepa, 3e en ce moment du classement Ultra Trail World Tour en fait l’une des favorites du classement de cette catégorie avec peut-être une possibilité de terminer dans le top 10 du classement général.

Une championne de France handisport au départ des 100 km 

Nathalie Cuny, déficiente visuelle, championne de France handisport du 10km sur route et championne handisport du 5000 m sur piste sera au départ de cette 43e édition. Elle sera assistée de 5 coureurs accompagnants qui assureront le relais durant la course et un tandem suiveur (binôme déficient  visuel-voyant) pour le ravitaillement.? 

Une équipe de TF1 sur l’épreuve

Toujours au niveau des médias nationaux, signalons la présence d’une équipe de TF1 avec le journaliste Antoine Habert. Elle réalisera un reportage qui doit être diffusé le dimanche soir dans le 20h de Claire Chazal

Ouverture des 100 km par les voitures anciennes

Comme l’an dernier, samedi 27 septembre, 36 voitures anciennes et belles mécaniques du sud-Aveyron ouvriront l’édition 2014 des 100 km de Millau. Elles s’élanceront de l’avenue Jean-Jaurès dès 9h45 et, après une halte au Rozier, marqueront un arrêt sur la place du Mandarous, à partir de 11h30, répartie en deux vagues. Au terme de la première boucle, elles poursuivront  ensuite le même trajet que les coureurs, effectueront une nouvelle pause à Creissels et achèveront leur itinéraire à Saint-Affrique où elles stationneront au jardin public de 15h30 à 19h.

Samuel Etienne du 12/13 de France 3 aux 100 km de Millau

Parmi les nombreux concurrents de cette 43e édition, le présentateur du 12/13 national de France 3, Samuel Etienne. Addict de la course à pied, le journaliste a participé à plusieurs marathons avant de découvrir l’ultra à l’occasion du marathon des Sables au printemps dernier. Une interview du présentateur du journal national est à découvrir dans notre édition spéciale.