100 km de Millau : Trois anciens vainqueurs au départ

Qui gagnera la 47e édition des 100 km de Millau ? Bien malin celui qui avant le départ peut répondre à cette question.

En effet, le plateau des prétendants à la victoire est aussi dense que l’année dernière et l’édition 2018 s’annonce tout aussi passionnante. Le déroulement du Championnat du Monde des 100 km au début du mois en Croatie privera l’épreuve millavoise des deux premiers de l’année dernière puisque Jérôme Bellanca, vainqueur de Millau, et Fabien Chartoire, deuxième, faisaient partie de l’équipe de France présente lors de cette compétition.

Le  champion de France 2017 y a réalisé la meilleure performance en prenant la 18e place tandis que Fabien Chartoire a été contraint à l’abandon. Une situation qu’a connue également Cédric Gazulla, mais ce dernier qui a fini 3e l’année dernière à Millau s’est inscrit pour cette 47e édition, il portera le dossard 873. Le traileur stéphanois qui découvrait l’épreuve millavoise l’année dernière est à mettre dans les favoris pour la victoire.

Seitz pour une 3e victoire ?

Dans la liste des partants figurent trois anciens vainqueurs de l’épreuve, Ludovic Dilmi, vainqueur en 2013, Mickaël Jeanne en 2014 et Hervé Seitz, victorieux en 2015 et 2016. Ce dernier qui n’a pu réaliser la passe de trois en 2017 revient à Millau avec la ferme intention d’inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès d’une épreuve qu’il affectionne particulièrement. La victoire pourrait donc revenir à l’un de ces quatre qui connaissent bien le parcours et la course.

Mickael Jeanne en 2014.

Un Aveyronnais victorieux pour la 4e fois  ?

Mais comme chaque année, la liste des outsiders est aussi importante à commencer par l’Aveyronnais Jérôme Andrieu. Double vainqueur du Marathon de Millau en 2014 et 2016 où il a établi le record de l’épreuve en 2h38’, le coureur du bassin, aujourd’hui licencié à Marseille s’est particulièrement préparé pour l’épreuve millavoise.

Il pourrait venir s’inviter sur la plus haute marche du podium et être ainsi le quatrième athlète aveyronnais après Serge Cottereau, Pierre Mounes et Régis Lacombe à inscrire son nom au palmarès de la course millavoise.

Autre ancien vainqueur du marathon de Millau, Jérôme Chiotti est également inscrit cette année sur les 100 km de Millau où il a toujours connu l’abandon. Très discret depuis ces derniers mois, il pourrait lui aussi créer la surprise en remportant l’épreuve qui s’est toujours refusée à lui.

Tous vainqueurs !

Septième en 2017 avec un chrono de 7h52’, Aurélien Connes sera également au départ, mais le Saint-Affricain n’a pas pu suivre l’entraînement prévu et ne pense pas pouvoir se mêler à la lutte pour la victoire.

Hervé Seitz

Enfin il conviendra aussi de suivre la course de Gabriel Noutary, toujours à l’aise sur la première boucle, mais qui craque sur la deuxième. La troisième participation du coureur de Montauban pourrait être la bonne.

Mais si la lutte pour la première place sera bien sûr la plus observée, n’oublions que pour les quelque 1 400 concurrents qui prendront le départ, le franchissement de la ligne d’arrivée après plusieurs heures de souffrances constituera pour chacun d’eux la plus belle des victoires, celle de devenir un cent bornard parce qu’ils auront parcouru 100 km.

Et ils seront accueillis avec autant d’applaudissements que les premiers par un public qui connaît la valeur de cette performance. C’est aussi cela l’esprit des 100 km de Millau.

Jacques Bréfuel